Communiqué de presse : conseil municipal du 21 décembre

Publié le par collectif-oin-plaineduvar

Christian Estrosi fait passer en délibération demain deux grands sujets :

- le PAPI II
- le protocole de partenariat Eco-Vallée 2011-2026

Le collectif "O.I.N. Plaine du var : pour un débat citoyen" appelle à voter contre ces deux délibérations car :

- engager financièrement la ville de Nice pour un projet qui vise uniquement à rendre constructible des zones à risques c'est de la dilapidation d'argent public
- faire voter un projet qui se base sur un P.P.R.I. volontairement élaboré en dehors des réalités de terrain, c'est mettre en danger la vie des riverains et les infrastructures.
- insérer dans le budget sécurité de la ville de Nice un projet qui prétend protéger les zones inondables alors que, en même temps, on artificialise toujours plus les sols, on rétrécit et creuse le lit du var, et on rétrécit son embouchure par un projet d'extension du port de plaisance de saint laurent du var, est une vaste opération d'enfumage.
- ce PAPI II vise purement et simplement à confier le fleuve var dans les mains de personnes irresponsables. Christian Estrosi permet le transfert de domanialité des berges du var au conseil général. Ce dernier peut ainsi dévégétaliser le lit du var et ses berges en toute tranquillité, ce qui accélérera le débit du fleuve var. Ceci provoquera donc une catastrophe sans précédent en cas de fortes intempéries.
- le PAPI II promet d'appliquer les préconisations du SAGE 2007 .... à l'échéance 2017 ! Aussi quand on sait que le S.A.G.E. 2010-2015 ne sera finalisé que fin 2012, que le conseil général aura le dernier mot dessus, cela laisse présager un manque d'objectivité scientifique grave.
- les récentes intempéries d'automne nous ont montré l'inefficacité du P.P.R.I., le P.A.P.I. II n'apporte rien de nouveau, et appelle à la répétition des catastrophes comme celles de 1979 et 1994...

- Concernant le protocole de partenariat, il vise à lier les différentes instances : conseil général 06, conseil régional PACA, ville de nice et Etat pour le financement de plusieurs projets jusqu'en 2026.
- Encore une fois, il s'agit de faire passer des projets en force sans concertation publique, sans aucun débat, dans un déni total de démocratie.
- La cession du prix des terrains est dérisoire : 70 euros le m2 sur La Baronne ! Combien ces terrains vont être vendus aux grosses entreprises ?

Nous constatons que tout cela est fait dans l'urgence, car Mr Estrosi craint un changement de majorité présidentielle.
Faire passer la métropole en délibération urgente lors du même conseil municipal est révélateur : Mr Estrosi se rêve en roi absolu d'un territoire qui serait à sa merci, et en bon despote il le fait sans l'avis de la population et en l'écrasant sous le poids des taxes.
Nous rappelons que le projet de métropole à été rejeté par 112 conseillers municipaux sur 163, mais Mr Estrosi aidé par son ami le préfet Mr Drevet, l'a imposé à tout le monde.

Commenter cet article