Compte rendu de la réunion d'information

Publié le par collectif-oin-plaineduvar

Le lundi 26 septembre 2011 a eu lieu la réunion d'information consacrée au projet ECO-VALLEE.

 

Cette dernière c'est déroulée en présence des représentants des trois cabinets d'architecte retenus pour leur "vision" de l'aménagement de la plaine du Var, le président de l'EPA et d'un journaliste médiateur.

 

 

Parmis les 188 associations invitées, moins de 200 participants.

 

Quelques représentants d'assoc et élus notés : agribio06, les laurentins, OIG, les perdigones, la gaude, le Broc, LPO, les amis du rail, le girmaralpin...

 

Les architectes ont exposés leurs vision globale de leur projets respectifs:

1er archi (espagnole):

pour lui le fleuve représente une ligne directrice, qui sert de base à des lignes transversales.

 

merci de nous rappeler les fondements de l'architecture vieux de plusieurs siècles

 

2ème archi (allemand):

apprécie la convivialité française et le café, il est convaincu que la côte d'azur est synonyme de produits de qualité et qu'il ne faut pas sous-estimer cet attrait.

Il a soulevé différents points tels que le stress des infrastructure routières,les collines et le relief escarpé qui s'opposent à un développement urbain, ce projte représent eune nouvelle ère de déploiement urbain sur la plaine.

Il a une maison sur la côte et ses parents sont venus en voyage de noce.

 

merci pour les gens qui vivent ici depuis plusieurs générations, on se sent vraiment soutenus.

surtout à 1,50 € le café

 

3ème archi (marseille):

Il s'est agit de relever le défi d'allier toutes les contraintes d'un développement urbain avec la préservation d'un eco-système et des espaces verts.

insiste sur le mitage des terrains agricoles

 

c'est curieux, à chaque question soulevant le problème du maintient des terres fertiles cultivables, il riait.

C'était peut être nerveux, en tout cas significatif de l'absence de considération pour cet aspect dans la commande.

 

Le médiateur a rappeler qu'il parlait sous le contrôle du président.

 

Le président a rappeler ce qu'est le respect en coupant la parole au représentant de région verte car il avait pris un peu trop de temps pour poser une question, au moins 1min30.

 

Plusieurs points ont été abordé par les spectateurs:

- La place donnée à l'agriculture

- Le déplacement du MIN

- Les risques d'innondation

- L'augmentation du trafic

- La biodiversité

 

Les réponses des intervenants sont tjrs axées sur les mêmes points:

- caractére indispensable de la mutation du foncier

- il na faut pas faire de l'idéologie agricole

- créer une oeuvre qui rassemble les éléments

- intérêt du projet sur le long terme

- 50 000 logements = 50 000 emplois

- il s'agit de mettre en relation un développement économique durable et

la protection de l'environnement existant

 

Les copains qui ont suivi le débat pourront peut être apporter des précisions ou corrections.

Un compte rendu doit être disponible au près de l'EPA (des gens prennaient des notes)

Les projets sont consultables sur leur site.

 

"les causes perdues sont celles que l'on abandonne"

Publié dans A SUIVRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article