FARE SUD : C.A. Régional le 21 janvier

Publié le par collectif-oin-plaineduvar

FARE Sud (Fédération à l'échelon régional d'associations d'environnement) tient son CA régional le 21 janvier à Mouans-Sartoux.    

 

Comme à l'accoutumée, sont expédiées les affaires courantes et internes le matin et l'après-midi est consacré à un forum associatif qui traite en priorité de questions départementales intéressant le département dans lequel se tient la réunion. Pour nous : Déchets, OIN, TGV, etc.


    Il n'est nul besoin d'être adhérent à FARE Sud pour participer.

  

 

Chers amis de FARE Sud,

Lors de nos conseils d'administration nous avons coutume d’inviter nos adhérentes, adhérents, amies et amis individuel-le-s et représentant-e-s d’associations locales à venir discuter avec nous, aprèsla tenue du CA statutaire qui se tient le matin. Aussi, permettez-nous d'avoir l'honneur et le plaisir de vous inviter à la :

Rencontre associative,avec le CA deFARE Sud :

samedi 21 janvier 2012, de 14 h 30 à 18 h

au Château de Mouans-Sartoux - Salle 8

 

Suggestions de sujets parmi lesquels choisirles débats de la réunion associative

 

« Déchéthon » des Alpes-Maritimes.

* Suivi du PDEDMA-06. État du recours en annulation engagé par FARE Sud devant le Tribunal administratif (TA) de Nice.

* État d'avancement du projet du SIVADES d'incinération des déchets du secteur Cannes-Grasse : recours en annulation de la délibération
du SIVADES, engagée devant le TA de Nice.

* Problème des incinérateurs de déchets ménagers de l'Ariane et des co-incinérateurs des cimenteries des vallées du Paillon (Lafarge, Vicat).

 

Vallée du Var - Opération d'Intérêt National (OIN) de la Plaine du Var - Nouveaux développements.

* Le Conseil Général s'empare, un à un, de tous les leviers de décision concernant la régulation administrative en vue de la "mise à plat"
d'un chantier dont s'emparera ensuite l'autorité "
compétente" en urbanisme : la communauté urbaine Nice Côte d'Azur... devenue Métropole.

* Partage de la besogne : le département passe le bulldozer, Nice bétonnera ...

* Rejet, par la CNDP, de la demande (par FNE et des association du 06, puis par le Conseil régional PACA, d'ouverture d'un Débat National public sur l'OIN de la Plaine du Var.

* Plan de Prévention des Risques d'Inondations (PPRI) de la Vallée du Var et Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI 2) .

 

Projet de ligne nouvelle à grande vitesse (LGV) PACA, selon le tracé des métropoles maritimes du Sud (MdS).

* Retour sur les nombreuses réunions concertations et leur caractère houleux, surtout dans le Var et l'Est des Bouches-du-Rhône : Comité de pilotage (COPIL), Comité territoriaux (COTER), Groupes de travail, Collège des acteurs.

* Le débat rageur : LGV et développement de l'existant et des TER et TER-GV ? ou pas de LGV, mais amélioration de l'existant ?

* Que penser de la suspension des concertations jusqu'à la fin de l'élection présidentielle ? Enterrement éventuel du projet ?

 

Comité technique de suivi des projets photovoltaïques de grandes centrales solaires de panneaux photovoltaïques.

* Au sol : de technique classique à Valbonne et Villeneuve d'Entraunes ; de technique innovante trackersà Saint-Auban ;
de technique mixte
trackers(30,3 %) et classique (69,7 %) à Villeneuve-Loubet ;

* Sur les toitures de bâtiments industriels à Saint Laurent-du-Var.

 

Préservation des espaces agricoles et forestiers des Alpes-Maritimes.

* Actions à la Commission départementale, des Alpes-Maritimes, de la consommation des espaces agricoles.

 

Sécurisation électrique de la région PACA et, plus particulièrement, des Alpes-Maritimes.

  • Bouclage de sécurité de la ligne à THT, à 2 x 400 kV, Tavel-Réaltor (13)-Néoules (83-Trans (83)-Broc/Carros (06), par le projet actuel de ligne à THT à 225 kV, partiellement enfouie, de Boutre à Biançon (06), politiquement voulu par l'ex président
    du CG06, actuel maire de Nice et président de la Métropole, pour un coût de 380 M€.
    Est-il suffisant pour sécuriser l'Est de la région au-delà de 2020 ?

Etc.

 

 

Les décrets scélérats menaçant les associations libres et de libre esprit de disparition ou d'embrigadement.

* Le concept aberrant de "représentativité associative" inventé, en toute connivence, par le gouvernement et certaines grandes associations nationales pour leur en assurer le monopole.

* Faudrait-il se préparer à la disparition de FARE Sud de toutes les commissions consultatives réservées aux “grands représentatifs” et, donc, envisager soit notre disparition à terme, soit notre allégeance à un “grand machin associatifayant l'onction du pouvoir ?

* Corrélativement, comment renforcer la vitalité, le financement sans perte de liberté d'agir, et l'efficacité de nos associations, dans le cadre
de la révision générale des politiques publiques (RGPP), de la réforme des collectivités territoriales et de leurs finances et de la suppression
de la clause de compétence générale de ces collectivités.

Commenter cet article