IKEA sur la plaine du var : le projet et nos questions

Publié le par collectif-oin-plaineduvar

Mr Estrosi à annoncé Vendredi dernier l'intention d'implanter IKEA dans un complexe de logements et voiries au Sud du Grand Stade sur une surface maximum de 8 hectares.

Cela représenterait 40 000m2 de surfaces commerciales et vient s'ajouter sur l'urbanisation de la plaine du var en plus du Programme Immobilier d'Accompagnement du Grand Stade qui contient déjà 27 000 m2 de surface commerciales.

 

Vous trouverez ci-dessous les plans de surface.

Ainsi que les discours de Mr Estrosi et Mr le Président d'IKEA

 

Nous avons interpellés les élus pour savoir si il y a eu un appel d'offres pour le cabinet d'architectes, car c'est le même que pour le Grand Stade : le projet d'IKEA serait-il alors situé dans la "zone grise" du Partenariat Public-Privé ?

 

Ce projet ne viserait-il pas à constituer une garantie supplémentaire financière pour le remboursement de l'emprunt du grand stade ?

 

Car Mr Estrosi parle de "premier Ilôt" ! Combien donc de mètre carrés vont être concernés au final par l'implantation des autres ilôts ?

 

Nous attendons l'enquête publique mais nous allons fouiller du côté du cabinet d'architectes Willmotte et associés.

 

page12Vue-nordplan_02--wilmotte-associes.jpg

page16plan_02--wilmotte-associes.jpg

 

 

 

déclaration d’intention relative a l’implantation à Nice d’un magasin Ikea

 

 

La ville de Nice, représentée par le député-maire de Nice, Monsieur Christian ESTROSI,

 

et

 

Le groupe IKEA, représenté par son représentant légal, directeur général et président directeur général, Monsieur Stefan VANOVERBEKE,

 

S’accordent sur les points suivants :

 

La ville de Nice et le groupe IKEA se félicitent de l’opportunité d’une prochaine implantation d’un magasin IKEA, intégré à l’aménagement de l’éco quartier de Nice Saint Isidore, au cœur de l’Opération d’Intérêt National Eco Vallée.

 

L’Eco Vallée est un espace unique de 10 000 hectares répartis sur le territoire de 15 communes qui portent toutes les ambitions de la Métropole, à la fois en termes de développement économique avec la perspective de la création de 20 000 emplois dans les 15 ans, mais également en termes de développement durable avec la concrétisation de projets exemplaires sur le plan environnemental.

L’éco quartier de Saint Isidore, s’inscrit pleinement dans cette dynamique avec une emprise de 23 hectares, propriété de la Ville de Nice, incluant notamment le stade de l’Allianz-Riviéra, stade du futur, concentré d’innovations en matière d’architecture et d’éco conception.

Le groupe IKEA, qui exploite 298 magasins de distribution de meubles et d’équipements de la maison à travers le monde et emploie au total 139 000 personnes, souhaite par la réalisation d’un projet unique et exceptionnel, participer à la valorisation de cet éco quartier.

Le projet du groupe IKEA, qui comprendra à la fois une surface commerciale, des logements, des bureaux et des commerces de proximité garantissant une mixité fonctionnelle, concrétisera les ambitions d’excellence architecturale et environnementale de la Ville de Nice qui se manifestent déjà dans la réalisation du stade. Il présentera une intégration paysagère particulière notamment avec la réalisation en sous-sol des places de stationnements, induites par l’exigibilité réglementaire associée au programme immobilier.

Ce projet, disposera d’une position stratégique à proximité d’un quartier en dynamique de développement et de voies de desserte structurantes, existantes et à venir avec la future avenue Simone Veil.

 

Pour la réalisation de ce projet, la ville de Nice envisage la cession d’une emprise foncière communale d’environ 40 000 m² avec des droits à bâtir de l’ordre de 60 000 m², dont 40 000 m2pour la surface commerciale.

Cette cession sera mise en œuvre aux conditions du marché, assortie d’un cahier des charges architectural, urbain et environnemental et sera présentée à l’approbation du conseil municipal de la ville de Nice.

Dans un premier temps, une promesse de vente sera signée entre la ville de Nice et le groupe IKEA, sous conditions suspensives notamment, d’obtention des autorisations d’urbanismes et administratives, et de leur caractère définitif, indispensables à la mise en œuvre du projet.

 

Le groupe IKEA s’engage, à mener à son initiative et à ses frais, les études nécessaires en vue de définir la faisabilité de son projet d’implantation au sein de l’éco-quartier.

Ces études porteront sur la définition du projet, dans le respect des études préliminaires conduites par la ville de Nice et qui seront traduites dans le cahier des charges annexé à la cession foncière.

Les études menées par le groupe IKEA porteront également sur des aspects techniques liés à l’environnement du projet, aux études de trafic, d’insertion urbaine et de création d’emplois.

 

Un comité de pilotage sera mis en place entre les représentants du groupe IKEA et ceux de la ville de Nice, ainsi que ceux de tous intervenants qu’il paraîtra utile de faire participer au dit comité.

 

L’objectif du groupe IKEA et de la ville de Nice est de disposer d’ici fin 2013, de l’ensemble des études, permettant le dépôt du permis de construire.

 

 

 

Fait à Nice, le 12 avril 2013

 

Le Maire de Nice Le Directeur Général

d’IKEA France

Christian ESTROSI Stefan VANOVERBEKE

Discours Stefan VANOVERBEKE, Directeur Général IKEA France

Conférence de presse à Nice

12 avril 2013

 

 

Monsieur le Maire et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur,

Monsieur Christophe MIRMAND, Préfet des Alpes Maritimes

Monsieur Alain PHILIP, adjoint délégué aux Transports, aux Travaux, à l’Urbanisme et à l’Aménagement du Territoire,

Monsieur Christian TORDO, Président de l’EPA

Bernard KLEYNHOFF, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur,

Monsieur Jean-Michel Wilmotte, l’architecte de l’éco-quartier,

Mesdames et messieurs,

 

 

Je vous remerciepour l’invitation faite à IKEA de vous rejoindre aujourd’hui. Ouvrir un magasin IKEA à Nice est un projet qui nous tient à cœur depuis longtemps et nous sommes heureux de pouvoir en initier le processus.

 

Nice est une ville qui sait se faire désirer. Elle fut la dernière à rejoindre la France il y a près de 150 ans. Elle est l’une des dernières grandes métropoles françaises sans magasin IKEA, même si nous avons depuis longtemps gagné le cœur de ses habitants. En 2006, 80% des habitants des Alpes Maritimes jugeaient favorablement l’arrivée de IKEA dans les Alpes Maritimes.

 

Je suis heureux aujourd’hui d’être assis à côté de Monsieur Christian Estrosi. Il est le premier maire de Nice à avoir accepté d’ouvrir un dialogue franc et honnête avec IKEA. Je salue l’homme cohérent qui tient parole mais aussi l’homme visionnaire, initiateur d’un projet ambitieux pour le rayonnement de la Métropole avec l’Eco Vallée. Il sait accueillir les entrepreneurs qui créent des emplois durables et favoriser le dynamisme économique, combien essentiels pour les territoires.

 

 

 

 

 

Le projet de magasin IKEA, situé au cœur de l’éco-quartier de la Plaine du Var, pourrait être un projet unique et exceptionnel. Il résulterait d’une vision commune de l’aménagement, du développement et de la valorisation du territoire. Il serait en complète harmonie avec l’opération d’intérêt national qu’est l’Eco Vallée, symbole de la ville éco-exemplaire de demain.

 

Il serait notre magasin exemplaire en matière de développement durable. En effet,le développement durable est dans l’ADN et les valeurs de IKEA.

 

Nos engagements en matière d’indépendance énergétique se reflètent depuis plusieurs années dans nos bâtiments avec l’usage des énergies renouvelables. Nous ouvrirons l’été prochain notre magasin pilote à Clermont Ferrand. Il attestera de notre savoir-faire. Nous nous attachons à développer les déplacements en mode de transport doux en sensibilisant tous nos partenaires, collectivités, collaborateurs, fournisseurs, clients.

 

« People & Planet Positive 2020 », notre nouvelle stratégie globale de développement durable, prévoit de porter les investissements de notre Groupe en matière d’énergies renouvelables à 1,5 milliard d'euros. Elle nous donne des solutions pour utiliser les ressources naturelles de la façon la plus rationnelle possible et permettre à nos clients de faire des économies tout en adoptant des comportements durables dans leur vie quotidienne.

 

Ce que nous pouvons dire aujourd’hui, c’est que IKEA veut s’engager dans la Plaine du Var dans une opération globale qui inclurait la construction d’un magasin et de parkings enterrés sous le magasin, parfaitement insérés au sein d’un ensemble composé de logements et de plusieurs autres activités.

 

Ce projet ambitieux va demander à IKEA des innovations d’un point de vue architecturale, tout en gardant l’essentiel de notre identité, et pour cela nous avons demandé à Jean-Michel Wilmotte de nous accompagner. C’est une chance extraordinaire de pouvoir travailler avec lui sur ce magasin qui viendra s’adosser au magnifique stade Allianz Arena.

 

 

IKEA à Nice, ce sera aussi un magasin phare pour l’amélioration du quotidien du plus grand nombre. Il apportera une offre complémentaire pour le consommateur et un état d’esprit très positif (ou un optimisme), très njut ! comme nous avons l’habitude de dire.

 

IKEA est aujourd’hui la marque préférée des Français pour l’aménagement de leur maison. Le design démocratique est utile car il préserve le pouvoir d’achat du plus grand nombre, particulièrement en période de crise. Comment ? C’est en offrant une valeur unique au meilleur prix, un large assortiment d’articles pour l’équipement de la maison, à la fois éco-conçus et fonctionnels et à un si bas prix que le plus grand nombre peut se les offrir.

 

 

Un magasin IKEA à Nice, c’est aussi le résultat d’une stratégie d’expansion sur le long terme de notre groupe.

 

Long terme car IKEA continue à investir en temps de crise et en premier lieu à créer des emplois durables. Le magasin IKEA créera environ 350 emplois directs, des parcours de carrière stimulants mais aussi une cinquantaine d’emplois indirects.IKEA a aussi pour habitude de travailler étroitement avec le tissu des entreprises locales qui sont majoritairement sollicitées pour la construction puis l’entretien de ses magasins.

 

Notre stratégie d’expansion est une stratégie de long terme. Nous prévoyons d’atteindre les 40 magasins en 2020 sur tout le territoire. Et pour cela, notre premier objectif est de nous rapprocher de nos clients à moins d’une heure de route.

 

Si IKEA n’est pas une découverte pour les Niçois et les habitants de la côte d’Azur qui vont en nombre depuis 10 ans sur notre magasin de Toulon à deux heures de route d’ici, ils auront la joie de découvrir un IKEA proche de chez eux avec une offre élargie et des services nombreux.

Notre zone de chalandise couvrira 1,5 million d’habitants depuis l’Italie toute proche, jusqu’au Massif des Maures et de l’Estérel et l’arrière-pays Niçois.

 

 

Je voudrais conclure en précisant qu’aujourd’hui, nous ne sommes qu’aux prémisses de ce superbe projet aux multiples dimensions dont nous prévoyons l’ouverture fin 2016.

 

Notre objectif serait qu’à lafin de cette année 2013soit soumis à la CDAC des Alpes-Maritimes un projet finalisé et ambitieux et de déposer notre permis de construire.

 

Avant de passer la parole à Monsieur l’architecte Jean Michel Wilmotte, je voudrais dire que ce projet ambitieux va faire vivre l’esprit et les valeurs de IKEA dans une relation honnête, transparente et durable avec l’ensemble de ses partenaires et au premier chef nos interlocuteurs de la Ville et de la Métropole.

 

 

L’Eco quartier accueillera IKEA avec un magasin de qualité architecturale unique au monde

Signature d’une déclaration d’intention entre la Ville de Nice et IKEA

Vendredi 12 avril 2013 - 11h00

Villa Massena

Eléments de langage

 

 

 

 

Je vous ai convié rapidement car j’ai une nouvelle importante à annoncer aux Niçoises et aux Niçois, une avancée de plus dans nos projets, mais surtout un aboutissement attendu par beaucoupd’entre eux.

 

 

Depuis le début de mon mandat, je m’emploie à respecter scrupuleusement les engagements que j’ai pris devant la population.

 

Ces engagements se résument en trois axes forts :

  1. Créer des emplois, préoccupation majeure pour les Niçoises et les Niçois, d’autant plus dans un contexte de crise ;

  2. Permettre à chacun d’accéder au logement, notamment les actifs ;

  3. Conduire une politique d’attractivité pour notre ville et notre métropole, basée sur les nouvelles technologies et le développement durable. Afin d’offrir à notre territoire, et sur le long terme, les conditions de son développement économique s’appuyant à la fois sur l’activité traditionnelle liée au tourisme, et en même temps sur des modèles économiques plus innovants.

 

Ces trois axes sont évidemment cohérents et complémentaires entre eux : la création d’emploi est liée à l’attractivité. Et l’accès au logementest indispensable à la compétitivité du territoire.

 

 

 

 

Toutes ces préoccupations, je les ai portées en tant que Ministre de l’aménagement du territoire, lorsque nous avons réussi à être reconnus comme Opération d’Intérêt National.

 

 

  • Aujourd’hui, chacun peut juger de la transformation de notre ville. Au même titre que pour les autres quartiers de Nice, la valorisation des quartiers Ouest de la ville est en marche :

  • l’Allianz Riviera sera livré à la fin de l’été 2013 ;

  • le projet Ecocité, avec 13 actions innovantes portées dans le cadre d’un programme national ;

  • Nice Meridia, technopole urbaine ;

  • le Grand Arenas, avec le grand pôle d’échanges intermodal, le Parc des Expositions international et son centre d’affaires ;

  • l’Institut Méditerranéen des Risques, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) ;

  • le parc des sports.

 

 

 

  • Et nous allons poursuivre plus loin : car l’Opération d’Intérêt National c’est aussi l’Eco quartier de Saint-Isidore.

 

  • Cela est inscrit dans le Schéma directeur d’urbanisme et dans le PLU de la ville de Nice, mais aussi dans les orientations définies par l’EPA.

 

  • Ce quartier se situe à un emplacement stratégique du territoire, à la confluence de notre espace métropolitain.

 

  • Comme pour Nice Méridia et le Grand Arénas, cet Eco quartier répondra précisément aux préoccupations des Niçois en termes d’emplois, de logements, d’attractivité économique, mais aussi de qualité de cadre de vie et d’espaces verts.

 

 

  • Cela fait plusieurs mois que nous travaillons sur cet Eco quartier, et aujourd’hui, après de nombreux échanges et de longues réflexions menées par des bureaux d’étude spécialisés, et après une réunion décisive qui s’est tenue il y a seulement 48 heures, un pas très important va pouvoir être franchi dans la réalisation de cet Eco quartier.

 

 

Trois lignes directrices ont conduit le projet d’Eco quartier

 

  1.  
    1. Premièrement : un quartier phare pour le territoire

 

  • L’Eco quartier porte sur l’ensemble des emprises de l’Allianz Riviera et des 8 hectares contigus restant à aménager.

  • Cet Eco quartier constituera un pôle d’attractivité pour le territoire, avec :

  • Des activités sportives et culturelles (Allianz Riviera, Musée National du Sport) ;

  • L’animation liée aux commerces ;

  • Un secteur vivier d’emplois.

 

  • En même temps, nous serons loin des représentations classiques d’aménagement, très segmentées, puisque l’Eco quartier s’organise précisément avec une mixité des fonctions, c'est-à-dire, dans un même espace :

  • des logements ;

  • des commerces ;

  • des bureaux, des locaux d’activité, des services de proximité, des hôtels…

 

  • Oui, nous serons loin des aménagements classiques : car cet Eco quartier poursuit les mêmes ambitions d’excellence architecturale, urbaine et environnementale, que celles mises en œuvre pour l’Allianz Riviera.

 

  • Car rappelons-le, l’Allianz Riviera est un concentré d’innovations et un modèle d’Eco conception, avec :

  •  
    • Structure tridimensionelle mixte bois-métal

    • Bâtiment à énergie positive

    • Utilisation de la géothermie

    • Climatisation naturelle (canalisation des vents de la plaine du Var)

    • Récupération des eaux de pluie pour l’arrosage de la pelouse et l’alimentation des sanitaires.

 

  • La cohérence entre l’Ecoquartier et l’Allianz Riviera sera précisément assurée par le choix du même architecte concepteur, Jean-Michel Wilmotte qui présentera dans le détail le projet d’Eco quartier dans quelques instants.

 

  • Dans les faits, cette complémentarité se traduira par une alimentation d’une partie de l’Eco quartier à partir des panneaux photovoltaïques du stade.

 

 

 

  • Vous l’avez compris, il s’agit donc de faire de cet espace un projet majeur et structurant du territoire, une des vitrines de la qualité urbaine et environnementale de l’Eco vallée.





  1.  
    1. Deuxièmement : un quartier en éco-conception

 

  • Sur 8 hectares, la surface constructible d’environ 100 000 m² de plancher, se ventilera entre :

  • 45% de logements,

  • 15% de locaux d’activité, bureaux, hôtel,

  • 40% de commerces, dont une surface commerciale.



  • Cet Eco quartier de Saint Isidore présentera une intégration paysagère innovante et, d’un point de vue environnemental, inclura :

  • Des bâtiments à très haute performance énergétique,

  • L’utilisation de la géothermie,

  • Des terrasses végétalisées,

  • Une grande qualité des espaces publics : cheminement piéton, pas de stationnement de véhicules en surface,

  • Une continuité du corridor écologique inscrit au PLU, avec notamment l’intégration du canal des arrosants.



  • Enfin, l’Eco quartier sera réalisé progressivement, selon 4 îlots opérationnels.





  1.  
    1. Troisièmement : une étude sur les déplacements

 

  • Une étude spécifique a été réalisée concernant le trafic et l’accessibilité de l’Eco quartier, tenant compte notamment du stade et de la surface commerciale prévue.

 

  • Cette étude de déplacements a intégré toutes les hypothèses de fonctionnement, notamment la présence d’évènements au stade, en particuliers les soirs de matchs.

  • Cette étude a également proposé différentes projections par rapport à la réalisation de l’avenue Simone Veil, préalablement nommée « voie de 40 m ».

 

  • Ce qui importe, ce sont les conclusions de cette étude d’accessibilité, qui sont positives, selon les dispositions prévues au permis de construire du stade.

 

 

 

La mise en œuvre opérationnelle

 

 

Pour concrétiser l’Eco quartier, nous avons plusieurs étapes :

 

  • D’abord, le foncier : la ville ayant la maîtrise, il sera cédé aux aménageurs retenus sur chaque îlot, avec en contrepartie des contraintes précises en matière de réalisation, exprimées dans un cahier des charges pour garantir la cohérence de l’Eco quartier, en terme architectural et environnemental.

 

  • Ensuite, le choix de l’enseigne pour la surface commerciale sur le premier îlot était important : il fallait un partenaire qui accepte notre approche environnementale du projet, mais aussi notre souci en matière de qualité architecturale.

 

  • Il fallait aussi que ce partenaire comprenne notre stratégie territoriale pour ce site, vitrine de notre Métropole.

 

  • Les discussions ont été longues, sérieuses. Elles ont nécessité des allers-retours multiples. La dernière étape ayant permis d’aboutir s’est tenue cette semaine, mercredi 10 avril.

 

  • Beaucoup de journalistes m’interrogeaient ces derniers jours alors que nombre d’incertitudes subsistaient avant que nous soyons en mesure de finaliser cet accord.

 

 

 

  • Aujourd’hui, avec un plaisir non dissimulé, et en ayant conscience que ce résultat est le fruit d’un travail :

  •  
    • que nous avons porté activement ces dernières semaines et ces derniers mois,

    • d’un projet que nous avions engagé depuis plusieurs années,

    • et qui va permettre à une enseigne attendue depuis des années sur le territoire de Nice et dans le département…

 

 

 

Je vous annonce qu’à compter de fin 2016

 

Nice aura la chance d’accueillir un magasin IKEA de qualité architecturale unique au monde !

 

 

En effet :

 

  • IKEA m’a fait part de son souhait de se porter acquéreur du premier îlot de l’Eco quartier, acceptant en contrepartie un cahier des charges spécifique de réalisation permettant de répondre aux objectifs fixés en matière d’architecture, d’urbanisme et d’environnement.

 

  • Pour répondre aux objectifs de mixité fixés, ce premier îlot concernera simultanément la réalisation d’environ 10 000 m2de logements, en plus des 40 000 m2de surface commerciale d’IKEA.

 

  • IKEA aura donc la charge de réaliser des logements et bureaux sur ce premier îlot de l’Eco quartier, en même temps que sa surface commerciale.

 

  • C’est ainsi que le magasin IKEA Nice se fondra au sein de l’Ecoquartier, dans un encadrement de bâtiments constitués de logements et de bureaux, dont l’architecture réalisée par Jean-Michel WILMOTTE sera en harmonie avec la ligne architecturale amorcée pour l’Allianz Riviera.

 

  • Vous le voyez, notre IKEA sera bien unique au monde !

 

  • Et pour IKEA, enseigne leader de la démocratisation de l’esthétique, ce magasin de qualité architecturale à nul autre pareil sera aussi une vitrine !

 

 

  • Je crois que nous pouvons aussi nous remémorer que l’implantation d’IKEA dans les Alpes Maritimes a été envisagée successivement sur plusieurs sites, à Mougins, mais aussi en Italie à proximité de la frontière.

  • Le travail que nous avons mené ces derniers mois, la relation de confiance établie avec IKEA, et surtout, la définition d’un projet inédit en terme d’éco-conception permet aujourd’hui d’ancrer le projet d’implantation départementale d’IKEA au niveau de l’Eco quartier de Saint-Isidore.

 

 

  • Tout cela a demandé l’énergie de beaucoup, et nul doute, cela en demandera encore dans les prochaines semaines.

 

  • Je veux remercier tout particulièrement Monsieur Stefan VANOVERBEKE, Directeur Général d’IKEA France, qui a œuvré avec ses équipes dans la finalisation de ce projet ;

 

  • Je tiens également à remercier :

  • Alain PHILIP, adjoint délégué aux Transports, aux Travaux, à l’Urbanisme et à l’Aménagement du Territoire, qui agit depuis des mois avec l’efficacité qu’on lui connaît;

  • Dominique ESTROSI-SASSONE, Conseiller général qui s’investit avec engagement au service de ce territoire ;

  • Christian TORDO, Président de l’EPA, qui porte l’aménagement de l’Eco vallée, en fédérant l’ensemble des acteurs des projets ;

  • Christophe MIRMAND, Préfet des Alpes Maritimes, qui nous accompagne dans la concrétisation de nos missions opérationnelles ;

  • Et bien entendu Bernard KLEYNHOFF, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, avec lequel je partage la volonté d’impulser la dynamique économique du territoire ;

  • Ainsi que les services de la ville et de la Métropole, chargés de la gestion opérationnelle, et en particulier Monsieur VON DER MARCK et Monsieur GUEVEL et leurs équipes.

  • D’un point de vue administratif, le lancement de cette procédure sera matérialisé par une délibération présentée au prochain conseil municipal de juin 2013.

 

 

  • Le planning prévisionnel du premier îlot s’établit ainsi :

- préparation des dossiers règlementaires : 2èsemestre 2013

- dépôt du permis de construire : fin 2013

- Lancement des travaux : second semestre 2014

- Fin des travaux de ce premier îlot : 2016.

 

 

  • Pour les autres îlots, des appels à candidature, auprès d’équipes regroupant des investisseurs, des promoteurs et des concepteurs, seront lancés fin 2013.

 

Les perspectives d’activité économique et de création d’emplois

 

  • L’implantation d’IKEA et cet Eco quartier de Nice Saint-Isidore sont une excellente nouvelle à plus d’un titre !

 

  • Ce n’est pas seulement l’implantation d’une surface commerciale attendue, la fin d’une histoire avec trop de rebondissements sur l’implantation d’IKEA dans les Alpes Maritimes, ou encore la concrétisation de l’Eco Vallée.

 

  • Ce sont également des retombées économiques importantes, pour les Niçois et pour les générations futures.

 

  • Avec IKEA Nice, 350 emplois directs créés sont attendus.

 

  • Des emplois indirects liés à cette implantation sont également attendus.

 

  • Et bien entendu, cette implantation participe à l’attractivité de notre territoire, à sa vitalité sur le long terme, avec un modèle économique de développement diversifié.

 

CONCLUSION

 

 

  • Nous pouvons nous satisfaire de cette heureuse rencontre de deux PROJETS, et de deux ENVIES :

 

  • IKEA, dont l’arrivée sur le bassin de Nice est attendue depuis de trop longues années,

  • et la Métropole qui engage une mutation économique et sociale de son territoire, pour le rendre plus performant économiquement, plus créateur d’emplois et plus innovant, en s’appuyant sur l’éco-exemplarité des projets.

 

  • Avant de signer la déclaration d’intention qui liera la Métropole et IKEA dans cette belle réalisation, je passe la parole :

  • dans un premier temps à Monsieur Stefan VANOVERBEKE, Directeur Général d’IKEA France ;

  • puis à Monsieur Jean-Michel WILMOTTE qui présentera le concept architectural de l’Eco quartier qui se concrétise avec le premier îlot.

 

 

  • Les équipes d’IKEA avec lesquelles nous avons travaillé sans relâche ces derniers jours nous ont montré que l’envie est bien là !

 

  • Cette même envie qui depuis 2008 m’invite chaque jour à projeter notre territoire vers l’avenir, tout en s’ancrant sur ses racines qui sont si fortes.

 

 

L’Allianz Riviera se finalise. L’Eco quartier se poursuit.

 


 

Commenter cet article

collectif-oin-plaineduvar 22/04/2013 17:09

Suite à nos questions à la Mission d'Accompagnement des Partenariats Publics Privés , il s'agit d'une extension du Contrat de Partenariat du Grand Stade/P.I.A. Grand Stade qui pourrait être
réalisée pour faire une garantie supplémentaire du remboursement des prêts du PPP Grand Stade. Voila comment Estrosi essaie de juguler la future dette ....