De gros dossiers : études et analyses à disposition du public

Publié le par collectif-oin-plaineduvar

 

Le collectif fait le point sur les dossiers en cours.

 

Sur le P.I.A. Grand Stade (Programme Immobilier d'Accompagnement),

nous avons pu rencontrer deux commissaires enquêteurs : un qui était sur le Grand Stade et pour qui tout allait bien – quoi qu'il ait pâli quand nous lui avons dit que l'OGC Nice ne jouerai pas au Grand Stade – et l'autre n'avait pas participé à l'enquête sur le Grand Stade et avait émis les même remarques que nous à l'autre commissaire et à la mairie, suite à quoi il n'avait obtenu aucune réponse : les remarques étant pourquoi deux enquêtes séparées alors qu'il s'agit d'un seul et même projet en sachant que cela est mentionné tout le long du dossier : légalement parlant une seule étude d'impact doit être faite pour l'ensemble du projet, qui plus est l'étude d'impact environnementale du P.I.A. répond aux remarques de l'autorité environnementale sur le Grand Stade : il y a donc problème. Nous l'avons donc notifié dans l'enquête publique et nous transmettrons les informations à France Nature Environnement.


Concernant l'enquête publique sur le Grand Arénas,

le projet est architecturale-ment parlant bon mais il y a flou total sur des éléments fondamentaux comme les infrastructures d'accès et de stationnement.


Ensuite nous avons évoqué l'aéroport :

projet d'augmentation du trafic et de construction du Terminal 3 sur l'embouchure du var : il faut informer la population car c'est une montruosité.


Puis nous sommes revenus sur le Grand Stade

où nous avons des informations supplémentaires : les sociétés qui menait le gros œuvre ont licencié les ouvriers qui réclamait de meilleures conditions de travail ( dégradation de salaire pour faire des coupes sur le budget et terminer plus vite) et ont embauché des polonais et des burkina-bé à des salaires défiant toute concurrence. Il ne s'agit donc pas d'emploi local, les grands projets pharaoniques ne contribuent pas à « la relance par l'emploi ».

D'autre part, pour la 9ème fois consécutive l'OGC Nice refuse de signer le contrat qui les lie au Grand Stade car pour eux il s'agit uniquement d'un projet commercial qui n'a rien à voir avec le sport. Et récemment nous avons pu parler du Grand Stade avec Marouane Bouloudhnine dans le cadre du collectif pour un audit citoyen de la dette. Marouane Bouloudhine, ancien membre de la majorité municipale de Nice, s'est récemment désolidarisé en public de la politique d'Estrosi eu égard aux dépenses dithyrambiques, notamment concernant le Grand Stade et la ligne 2 du Tramway. Suite à cela, il s'est vu retirer ses délégations, son bureau, tout son matériel administratif et ses moyens de communication. Il nous a proposé de travailler ensemble contre le Grand Stade, il était en charge du Partenariat Public Privé et du volet Santé / Sport et il est au courant de la position de l'OGC Nice qu'il comprend totalement. De plus en plus d'élus de la majorité se retournent actuellement contre l'O.I.N. Plaine du Var. Nous proposons donc que Marouane Bouldhnine partage sa documentation avec le collectif et de voir sur le long terme comment nous pouvons travailler avec lui.

 

 

 

 

Publié dans DOCUMENTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article